mali groupePour former ses apôtres, Charles Lavigerie choisit la spiritualité ignatienne. Cette conviction, que par l'Esprit, Dieu est à l'oeuvre partout, nous fait considérer tout lieu et, encore davantage, toute personne, comme « terre sainte ». Au fond, rien n'est profane et nous pouvons véritablement « trouver Dieu en toute chose »

Il nous faut, évidemment, réserver du temps pour la prière et pour l'écoute de la Parole de Dieu, mais notre contemplation se nourrit tout autant des événements de la vie quotidienne. A la base de tout cela il y a l'intime conviction que contemplation et action sont deux aspects d'une même réalité. Le réel est, pour nous, « sacrement de Dieu » : par lui, Dieu nous parle. Cette conviction, nous y tenons beaucoup, car nous y voyons la clef pour arriver à faire l'unité de nos vies.

Nous sommes aussi appelées à « trouver toutes choses en Dieu ». Qu'est-ce que cela veut dire ? Simplement que toute personne, toute réalité, a une place particulière dans le projet d'amour de Dieu. Alors nous voyons tout autrement le monde qui nous entoure ; nous pouvons devenir porteuses d'espérance au sein de n'importe quelle situation...

L'invitation nous est lancée de faire nôtre le projet de Dieu pour le monde, mieux encore, d'y entrer de façon créative. Au fond, nous sommes invitées à collaborer avec l'Esprit Saint pour que ce projet devienne réalité.

 

 

Login Form