Jour 1 Pèlerinage sur les traces des pionniers missionnaires

Les Missionnaires d'Afrique sont arrivés en Ouganda il y a cent quarante ans (1879) et les Sœurs Missionnaires de Notre-Dame d'Afrique il y a cent vingt ans (1899). Notre pèlerinage nous emmène dans des lieux où nos prédécesseurs en mission sont passés, ont vécu et ont servi Dieu et son peuple.

DSCF9232

Kigungu

Le 17 février 1879, les deux missionnaires catholiques pionniers, le P. Simeon Lourdel et le Fr. Amans Delmas, sont arrivés au port de Kigungu. Cela leur avait pris dix mois depuis Alger et presque un mois depuis Kageye (Mwanza). Après deux jours de repos et la réparation de leur canot, ils sont partis en direction de Lubaga, la capitale du royaume. Vingt ans plus tard, en octobre 1899, le premier groupe de six Sœurs Blanches de ce pays arrive à ce même port.

A ce moment-là, nous avons réfléchi sur notre propre vocation, sur notre disponibilité à répondre à l'appel de Dieu à l’instar des premiers missionnaires.

Kisubi

Quand Mapeera et Amans sont partis à pied vers la capitale, Lubaga, leur première nuit s'est passée à Kisubi. Toute la colline de Kisubi a été donnée aux missionnaires par le roi Muteesa I en 1880. La paroisse de Kisubi (Our Lady Queen of Virgins) a été fondée en 1895.

Kisubi a été la troisième fondation ougandaise des Sœurs Missionnaires de Notre Dame d'Afrique. Mgr Henry Streicher, alors vicaire apostolique du Vicariat d'Ouganda, a décidé d'envoyer une équipe de sœurs à Kisubi pour combattre la maladie du sommeil dans la région, alors une unité de soins de santé a été établie.

Les sœurs ont reconnu la valeur de l'éducation et de la religion. En 1908, elles pénètrent dans la communauté locale et encouragent les jeunes filles à venir s'initier à certaines compétences et valeurs religieuses. En 1915, ils ouvrent une école de filles à Kisubi.

En ce lieu important, nous avons loué et remercié Dieu pour l'immense contribution de l'Église au système éducatif en Ouganda. Nos pensées de gratitude s'adressent également à tous les hommes et à toutes les femmes d'hier et d'aujourd'hui qui ont participé à ce noble travail d'éducation des enfants de nos pays respectifs.

Nalukolongo

Elle a été fondée en 1885 comme deuxième poste de mission catholique en Ouganda après Nabulagala (1879). Des centaines de catéchumènes ont été baptisés en ce lieu parmi lesquels se trouvaient 13 futurs martyrs.

C'est à Nalukolongo que les premières graines de la vocation autochtone de vie consacrée ont germé Beaucoup de jeunes esclaves, garçons et filles, ont été rançonnés et pris en charge avec d'autres pauvres gens de cet endroit. C'est ce qui a inspiré le cardinal Nsubuga à fonder la maison Mapeera Bakateyamba (pour handicapés et nécessiteux, 1978) à cet endroit.

Visiter ce lieu a été pour nous l'occasion de prier pour tous ceux qui sont exploités et en esclavage, victimes et survivants de l'esclavage moderne, les plus petits, ceux qui sont oubliés, négligés et mal jugés.

LubagaDSCF9408

La colline de Lubaga est l'un des lieux clés de l'histoire de l'Église catholique en Ouganda en particulier et du christianisme en général. Roi Muteesa Ier avait son palais sur cette colline ; c'est là qu'il donna la permission aux Pioneer Catholic Missionaries de rester dans son pays et d'enseigner leur religion. En 1899, les Sœurs Missionnaires de Notre-Dame d'Afrique (Sœurs Blanches) y fondèrent leur première communauté et fondèrent l’hôpital de Lubaga.

En 1941, deux White Sisters furent miraculeusement guéries de la maladie de la peste bubonique par l'intercession des martyrs ougandais. Ce miracle a rendu possible la canonisation des martyrs d'Ouganda en 1964.

La mission à laquelle nous sommes engagés maintenant s'inscrit dans la continuité de la mission originelle transmise à nos prédécesseurs (nous nous en sommes souvenus lors de la célébration Eucharistique du soir) par notre Fondateur et Père, le Cardinal Charles-Lavigerie. En allumant des bougies, nous nous sommes engagés à poursuivre la même mission de partage de la Lumière du Christ en Afrique et dans le monde africain.