La communauté de Hydra en Algérie, partage son vécu de ce mois à l’ombre du Coronavirus sur les thèmes de notre dernier chapitre : « Porteuses d’Espérance écoutons la voix de l’Esprit, avançons ensemble vers les périphéries » 

 

hy4

Porteuses d’Espérance :

Cultiver et rayonner cette Espérance a consisté durant ce confinement à :

Prendre plus de temps pour la prière personnelle et communautaire vivant ainsi une mission d’intercession ;

Maintenir un rythme et une régularité entre travail, détente, réunions et récollections communautaires ;

Choisir quelles informations suivre ;

Faire face personnellement et ensemble à la solitude liée à la distanciation sociale ;

Développer la créativité dans la décoration, la cuisine, la prière…

Faire régulièrement du sport pour gérer ses énergies et tensions ;

Tenir des conversations qui donnent vie et qui entretiennent des énergies positives ;

Vivre la compassion et l’entretenir au quotidien.

Le défi majeur : vivre dans la sérénité sans sombrer dans la psychose surtout face aux nouvelles/informations sur la progression de cette pandémie dans le monde et l’hécatombe qu’elle cause.

hy5

 

 Ecoutons la voix de l’Esprit 

C’est choisir de vivre dans le moment présent et jouir d’aujourd’hui ;

C’est vivre nos temps de prière personnelle et communautaire avec une nouvelle profondeur ;

Ce fut de vivre la Semaine Sainte et les célébrations pascales en communion profonde avec ‘notre Eglise diocésaine’ et l’Eglise universelle à travers les moyens de communication modernes. Les homélies et gestes forts posés par le Pape François nous ont inspirées, interpellées et stimulées ;

Ce fut (pour deux d’entre nous) de vivre la retraite offerte en ligne par les Pères jésuites de la Maison Ben Smen ;

C’est entendre, voir et partager les informations des différents médias avec discernement ;

Enfin, c’est de se reconnecter avec la nature : prendre soin de notre petit jardin, contempler la vie resplendissante dans ces plantes, fleurs, insectes ; écouter le chant matinal des oiseaux ; goûter le silence !

hy2

 

Avançons ensemble vers les périphéries :

Ce temps de confinement est comme un temps pour faire face à nos propres périphéries, aller aux périphéries de notre vie en communauté : accepter nos santés fragiles, vivre la solitude, vivre le manque avec sérénité et surtout se tourner vers les autres, les plus vulnérables.

Login Form