Le 17 février 2020, plusieurs classes ont rendu visite aux Soeurs Missionnaires de Notre Dame d’Afrique à Boxtel-Worldhouse, aux Pays-Bas.

42 enfants âgés de 11 à 12 ans, en dernière année de primaire, guidés par des professeurs des écoles et autres accompagnateurs, commençaient leur première journée de pèlerinage de Boxtel à St. Michielsgestel, un village voisin. Tous avaient une grosse coquille St Jacques colorée autourdu cou sur laquelle était écrit : confiance, amour, respect, imagination, soin, force, avenir.

Après les présentations des guides et des soeurs, les enfants et leurs professeurs ont été répartis en 11 petits groupes, afin que chacun puisse s'asseoir et parler avec une sœur. Les groupes ont été dispersés dans le hall, le restaurant et la chapelle et des conversations animées ont commencé. « Qu'avez-vous fait en Afrique? Pourquoi voulais-tu devenir sœur? Comment saviez-vous que c'était votre chemin? Qu'ont dit tes parents? Avez-vous des enfants? Quelle a été votre expérience la plus impressionnante? Comment était-ce de revenir aux Pays-Bas? »


 Les filles en particulier étaient très intéressées par tous les choix que les sœurs avaient faits dans leur vie. Les sœurs ont montré les pays d’Afrique sur la carte et certaines sœurs ont raconté leurs expériences de guerre ou leur séjour dans des camps de réfugiés. Cela a fait une grosse impression sur les enfants. Les accompagnateurs  ont également été impressionnés par les récits des sœurs.

Après plus d'une heure, tout le monde est retourné à la chapelle. Deux sœurs ont lu un texte sur le pèlerinage et une réflexion sur les choix de vie, car ces enfants iront dans une autre école l'année prochaine et commenceront à réfléchir sur leur avenir. Nous les avons bénis pour la route et leur avons souhaité bonne chance. L'hymne national de la Tanzanie a été chanté par les sœurs tandis que Sr Beatrijs battait le tambour. Un grand applaudissement fut la réponse. Lorsque les jeunes ont quitté la chapelle, nous leur avons donné un cordon avec un porte-clés africain comme symbole de leur futur voyage dans la vie.

Pour résumer, ce fut une belle rencontre entre jeunes et personnes âgées, entre catholiques et non catholiques, entre religieux et laïcs, entre pèlerins et gens qui ne peuvent plus marcher. Les enfants ont été touchés par les histoires des sœurs et les sœurs ont été émues par les questions et les réactions des jeunes. L’organisation des «Pèlerins pour les jeunes» existe déjà depuis 10 ans.

Pour en savoir plus : Pèlerinages pour les jeunes aux Pays-Bas et Jeunes sur le chemin de Saint-Jacques

Photos: Lissa Brugman

Marina van Dalen, coordinatrice SMNDA aux  Pays-Bas- Boxtel

Login Form