Càrol Garcia Murillo, une jeune femme espagnole, est entrée dans la Congrégation en 2001. Elle a dû interrompre sa formation religieuse à cause d'une grave maladie pulmonaire. Par l’esprit, Càrol n'a jamais cessé de faire partie de notre famille religieuse missionnaire et en février 2012, elle a prononcé son engagement missionnaire comme membre associé des Soeurs Missionnaires de Notre Dame d’Afrique.

Malgré les limites que lui impose sa maladie, Carol vit pleinement sa vocation missionnaire. De son fauteuil roulant et parfois de son lit d'hôpital, elle écrit un courrier hebdomadaire qui rejoint plus de cinq cents personnes, participe à des conférences dans les écoles, les paroisses et d'autres forums. Elle est animatrice pastorale dans sa paroisse, engagée dans la catéchèse, la prière et la liturgie de la Parole. Elle apporte la communion aux personnes âgées en maison de retraite et est accompagnatrice spirituelle.

Elle est un pont pour l'intégration de nombreux migrants africains qui vivent dans son village.

CAROL NOUSPARTAGE SON EXPÉRIENCE APOSTOLIQUE

C'est incroyable ce qu'on peut faire quand on vit sa vocation avec une grande sincérité. Peu importe la situation ;ce qui est important c’est l’attitude et le désir de continuer à semer en relation avec son entourage, où que l’on se trouve, où que l’on vive, où que l’on soit.

Apostolat auprès des enfants se préparant aux sacrements

Les rencontres avec les petits qui se préparent à recevoir le sacrement de l’Eucharistiene sont pas seulement attendrissantes. La grande joie qui se présente et qui se mêle à l'innocence qui les caractérise, les fait apprécier, semaine après semaine, chaque activité préparée pour eux.

Accompagnement spirituel et dialogue interreligieux

XROR9253L’accompagnement que j’exerce auprès du jeune musulman touché par une maladie grave prend beaucoup de sens dans ma vie quotidienne. Il me rappelle l’une des raisons pour lesquelles j’ai décidé de faire partie de la famille des Sœurs Missionnaires de Notre Dame d’Afrique :le dialogue et l’union entre les différentes religions qui peuvent nous enrichir réciproquement. Au-delà du nom que nous donnons au  Dieu que nous suivons, il y a toujours le désir d'aimer et de respecter tous nos frères et sœurs, quels qu'ils soient et où qu'ils soient.

Célébration de la Parole avec les personnes âgées

Une expérience fantastique est la visite hebdomadaire à la Maison de retraite pour la célébration de la Parole avec les personnes âgées. Il est inutile de mentionner la joie avec laquelle tout le monde nous reçoit et les personnes  qui  participent à ce temps de prière ; nous terminons  en partageant la communion. Cependant, il y a quelque chose qui me fascine dans cette tâche pastorale: c’est le changement d'attitude incroyable des employés et des soignants du centre. Entre le commencement de la mission, début novembre, et aujourd'hui, il y a une différence« abyssale ». Une amélioration des relations qui stimule et qui a contribué au grand enrichissement des rencontres du vendredi. Leur participation spontanée, la joie qu'ils dégagent et leurs partages démontrent que rien n'est impossible pour le Seigneur. Nous ne savons jamais avec certitude où nous allons lorsque nous nous engageons à être des disciples de Jésus. Le chemin de Croix, que nous avons prié tous ensemble,  en union avec notre paroisse et notre communauté, a inauguré cette Semaine Sainte dans cette maison de soins. C’est pour cette raison que, comme je l’ai mentionné au début, je veux continuer à apprendre à semer largement  avec Lui et main dans la main!

Animation vocationnelle auprès des jeunesFRWDE5091

Les deux rencontres que j'ai eues avec des jeunes qui ont participé à la « Pâque jeune » ces derniers jours, ont été inoubliables. Ils étaient 250, garçons et filles, de 15 à 25 ans. Une belle Semaine Sainte préparée par les Jésuites ! Les jeunes du lycée et les étudiants ont été très attentifs à mon témoignage.

Le récit de  mon expérience, l’évocation de la façon dont je vis dans l’espérance malgré la douleur et la souffrance, ont donné lieu à un dialogue profond et à un partage sincère. Nous sommes souvent aveugles ... Nous ne sommes pas vraiment conscients des valeurs que portent un bon nombre de nos jeunes et de l’engagement qui caractérise  beaucoup d’entre eux. Que la joie de Jésus ressuscité ne nous laisse pas perdre l'espoir et l’assurance qu'un monde meilleur et juste pour tous, sans exception, est possible!

Ceux qui veulent suivre Jésus savent que nous sommes dans ce monde pour servir. Malgré ma maladie, j'espère continuer à le faire pendant de nombreuses années. Je suis loin de vous, mes chères sœurs, mais je me sens l’une de vous et parmi vous!

Càrol Garcia Murillo