Fin janvier, je suis partie pour une nouvelle mission parmi les réfugiés du nord de l'Ouganda, l'une des plus grandes concentrations de réfugiés au monde.

Magda en ligne

Les réfugiés sont menacés d'être exploités et victimes de la traite et en raison de leur situation désavantageuse et de leur vulnérabilité, en particulier les enfants et les jeunes femmes. Une lutte effi­cace contre la traite des êtres humains nécessite de se préparer en cherchant à connaître les réalités de cette traite et en acquérant  des compétences en matière de préven­tion et de plaidoyer. Pour être mieux préparée à cette tâche et pour m'impliquer activement dans cette lutte là où je suis en­voyée, j'ai suivi un cours en ligne d'un an qui m'a équipée en compétences nécessaires.

Formation Talitha Kum

 

Le cours s'adressait aux animatrices du Réseau Talitha Kum afin qu'elles s'impliquent activement et collabo­rent avec d’autres. Nous avons approfondi cette  réalité de la traite dans différents pays du monde et étudié les droits, conventions, autres documents et mécanismes officiels que nous pouvons utiliser dans le plaidoyer en faveur des survivants. Personnel­lement, j'ai trouvé très utiles les séances sur la gestion des émotions et le leaders­hip. Tous deux m'ont fourni les outils pour une meilleure connaissance de soi et les compétences de leadership né­cessaires pour grandir en tant que donneuse de vie et por­teuse d'espérance aux victimes de cette traite  et à ceux et celles qui risquent de l’être.

Un accent important a été mis sur le réseautage comme moyen le plus efficace dans notre mission. On nous a rappelé que nous pouvons apprendre du réseautage des trafiquants eux-mêmes, car c'est l'un des outils qu'ils utili­sent rendant leur crime si omniprésent et menaçant. Nous ne pouvons aborder un problème aussi complexe de maniè­re efficace qu’en unissant nos efforts et nos compétences.  Afin de mettre en pratique les compétences et connaissances acquises, nous nous sommes divisées en groupes dont la tâche est d'élaborer et de réaliser un projet conforme à notre engagement. Le groupe auquel j'appartiens a organisé un atelier en ligne d'une jour­née, sur les réalités de cette traite pour l’Ougan­da, le Kenya et le Moyen-Orient dans le but de sensibiliser les religieux et religieuses ougandais et kényans et de ren­forcer leur engagement à prévenir la traite des êtres hu­mains.

La vie à Ukusijoni Sr Magdalena Orczykowska, Ouganda

Login Form