Ce dernier mois de l’année a été marqué par un heureux événement.

Nouvel AutelLe 6 décembre, notre paroisse Cathédrale a fêté d’une manière anticipée l’Immaculée Conception, sa fête patronale. A cette occasion, le Cardinal Philippe Ouedraogo a consacré le nouvel autel et béni l’ambon au cours de la célébration eucharistique qu’il présidait. Soeurs à la messe

Pour la plupart d’entre nous, c’était la première fois que nous assistions à la consécration d’un autel. Une cérémonie marquante ! Fut donnée l’explication des symboles figurant sur l’autel : les deux mains portant une calebasse sur laquelle repose la table où se célébrera l’Eucharistie, signifient l’accueil du peuple burkinabè dans son expérience de foi au Christ qui se livre sur l’autel sous les signes du pain et du vin.

 

AmbonL’ambon fait d’une main féminine et d’une masculine portant la Parole de Dieu, signifient l’écoute de la Parole de Dieu qui doit prendre racine en famille. Jusque-là, dépouillé, c’est après la litanie des saints et la prière consécratoire que l’autel fut enduit d’huile, que le feu fut allumé aux quatre coins de l’autel, avant de le revêtir pour poursuivre la messe avec la consécration eucharistique.

Après la messe, nous avons partagé le repas dans la cour de la cathédrale où tout le monde était invité. La kermesse continuait à offrir à chacun de quoi manger à la grandeur de sa poche, pendant que les animations musicales et des danses se poursuivaient jusque tard dans la soirée. Ce fut beau et vraiment familial.

Romain Nikima artisteL’artiste de cette œuvre, Romain Nikiéma, est bien connu à Ouagadougou : « Je ne suis jamais allé dans une école des beaux-arts pour me former. Mon père était artiste et c’est avec lui que j’ai appris. J’étais animé de passion et je peux dire que c’est grâce à cette passion que je suis devenu un artiste ».

Login Form