Sr Marie Ange Ndayishimiyea fait sa profession perpétuelle le 15 avril 2018 au Burundi, son pays natal, 

Marie Ange ENGAGEMENT

dans la cathédrale du Christ-Roi, archidiocèse de Gitega.

La messe a été présidée par Mgr Blaise Nzeyimana, évêque du diocèse de Ruyigi. Marie Ange a prononcé ses vœux en kirundi, la langue utilisée au Burundi. Sœur Victoire Niyonzima les a reçus au nom de la Supérieure générale.

Des centaines de personnes ont participé à la célébration bien préparée. Nos sœurs SMNDA des pays voisins étaient présentes ainsi que les Missionnaires d’Afrique. Des membres d’autres congrégations y ont beaucoup collaboré pour la célébration. Se trouvaient aussi la chorale de la cathédrale, les servants de messe, les danseurs liturgiques (filles et garçons), les prêtres, les membres de la famille et les amis, ainsi que les paroissiens de la paroisse du Christ-Roi, puisque c’était un dimanche. Ils sont tous venus célébrer et ont été témoins de l’engagement de Marie Ange.

Symboles importants pour notre Congrégation et la culture burundaise

Marie Ange symbolsLa messe a commencé par une procession dans laquelle les membres désignés portaient des symboles significatifs pour les Sœurs Missionnaires de Notre-Dame d'Afrique : une carte d’Afrique, le globe terrestre, les photos de Notre-Dame d’Afrique, de Mère Marie-Salomé (première Supérieure générale), du fondateur le cardinal Lavigerie, du Pélican. Ces symboles ont touché l’assemblée parce que les gens n’avaient pas vu les Sœurs Missionnaires de Notre-Dame d’Afrique célébrer dans cette église depuis le centenaire qui a eu lieu en 2006.

L’assemblée a apprécié la créativité exprimée pendant la célébration, par exemple la présentation de chaque membre de notre Congrégation et des Missionnaires d’Afrique avec leurs lieux d’origine et de mission respectifs. Cela manifestait l’internationalité de la Congrégation.

Pendant l’offertoire, d’autres symboles ont été utilisés : des corbeilles typiques du pays, des pots et d’autres petites corbeilles pour les fruits, et de la nourriture pour les pauvres, apportée par un homme et une femme qui accompagnent normalement l’offrande des dons dans la culture burundaise.

Envoyée en Mauritanie pour être une vraie missionnaire

Vers la fin, il y eut une cérémonie d’envoi : au nom de la Supérieure générale, Sœur Victoire a exprimé l’envoi de Marie Ange en Mauritanie. Dans son discours, elle a expliqué pourquoi les sœurs étaient en « pagne », le vêtement des femmes africaines. Le cardinal Lavigerie, fondateur de notre Congrégation, a recommandé à ses missionnaires de « s’habiller comme les gens avec lesquels ils travaillent ». C’est aussi la raison pour laquelle Marie Ange était vêtue de la tenue traditionnelle des femmes burundaises.

Agathon RWASA, premier-vice-président de l’Assemblée nationale, est venu à cette célébration et, dans son discours, il a rappelé à Marie Ange qu’elle serait une ambassadrice et une représentante du Burundi en Mauritanie, et qu’elle était appelée à être une bonne missionnaire.

Tout ce qui s’est passé pendant cette messe a été entendu par les auditeurs de Radio Maria dont des animateurs étaient invités pour cette occasion. La semaine précédente, Maria Ange a eu l’occasion de parler des Sœurs Missionnaires de Notre-Dame d’Afrique à Radio Maria Burundi.

Temps d’action de grâce

Au moment des discours, la maman de Marie Ange a exprimé sa gratitude au Seigneur, à la Congrégation et à sa fille. 

Marie Ange thanksgiving Mass

Après une semaine, la célébration s’est terminée dans la paroisse natale de Marie Ange où les sœurs et les pères ont aussi participé à une messe d’action de grâces préparée par sa paroisse et les petites communautés chrétiennes. Les paroissiens se sont dit très honorés du fait que leur fille consacre toute sa vie au Seigneur. Comme c’était le dimanche du Bon Pasteur, Journée mondiale de prière pour les vocations, tous ceux qui ont parlé ont encouragé les jeunes à suivre les pas de Marie Ange et à se donner totalement au Seigneur.

Ce fut une bonne occasion pour faire une animation missionnaire et vocationnelle et faire connaître notre famille missionnaire. Ce que le Seigneur a semé pendant ces jours de la célébration de Marie Ange, nous espérons qu’ille mènera à son accomplissement.

Sr Fides Mbabarempore Sœur Missionnaire de Notre-Dame d’Afrique du Burundi en mission en Ouganda

Login Form

> > > >