2017 1ers voeux Bobo Dioulasso 2Le 29 avril 2017, en la veille de la fête de Notre Dame d'Afrique, quatre jeunes femmes se sont engagées dans notre congrégation religieuse missionnaire à l'issu de leur formation initiale.

 Angèle Aganze, de la RDC est envoyée à Ghardaïa en Algérie.
Ywona Cholewinska, Polonaise, est envoyée à La Marsa en Tunisie.
Faustina Baawobr, Ghanéenne, est envoyée à Kinshasa en RDC.
Aline Busane de la RDC est envoyée à Dar –Es- Salam en Tanzanie.

Chacune partage comment elle a vécu ce jour de son premier engagement :

2017 1ers voeux Bobo Dioulasso 4

Angèle Aganze :

Ce 29 Avril 2017, j’ai fait ma première profession religieuse. C’est pour moi le jour le plus important dans ma vie. Quand j’avançais vers l’autel, je me sentais portée par quelqu’un et je crois que c’était le Christ. Je sens qu’Il est devenu davantage mon intime. J’avançais dans l’allégresse. J’ai senti un degré de joie jamais sentie dans ma vie. Oui, cette journée m’est inoubliable ! Au moment de recevoir la lumière du Christ, je me sentais comme transfigurée. Quand j’ai prononcé mes vœux, je me sentais couverte d’une présence amoureuse du Christ. Mon cœur était dans un profond bien être. En me mettant debout, je me suis rendu compte de l’étreinte de deux amoureux : Le Christ et moi. Que c’est merveilleux ! Je me sens très confiante. Au moment de l’envoi, c’est comme c’est le Christ qui me parle directement. Et donc, je suis convaincue que c’est Lui qui m’envoie vers ce peuple Algérien et que sa présence ne me quittera jamais, où que je sois. C’est la joie qui inonde mon cœur. Une joie d’être reçue par Dieu dans notre Congrégation SMNDA. Désormais, je sens qu’elle devient ma propre famille. Je me sens membre à part entière. « Le Seigneur fit pour moi des merveilles. Saint est son nom ». Merci de m’accueillir comme je suis et de vous unir à nous pour communier à cette immense joie. Merci aussi de m’accompagner avec votre prière dans la mission que le Christ me confie.

Faustina Baawobr :

Ce jour a été pour moi un jour que je n’oublierai jamais. J’étais émue pendant l’Eucharistie car le Seigneur a été pour moi un signe vivant et je crois que l’Esprit Saint reçu aujourd’hui va éclairer et protéger mon chemin, ma mission et ma vie de jeune professe en communauté. Je me sentais concernée par nos deux familles SMNDA et Missionnaires d’Afrique, puis ma famille biologique en union avec l’Eglise universelle. Pendant la nomination, je sentais déjà l’accueil chaleureux au Congo par mes Sœurs qui m’ont soulevée jusqu’au ciel et la réaction de mon frère Evêque Richard dans la joie de ma nomination. En tout cas je suis pleine de joie. Merci beaucoup mes chères Sœurs pour vos prières et votre soutien.

2017 1ers voeux Bobo Dioulasso 1

Iwona Cholewinska :

Le jour de mon premier engagement s’est inscrit dans mon cœur avec diverses polices et multiples couleurs de l’ancre pour y rester comme un plus beau souvenir, source de joie et de paix profonde. Tout d’abord je garde précieusement ce sentiment d’immense amour de Dieu qui m’enveloppait et qui s’engageait avec moi dans sa grande fidélité. Deux désirs se sont rencontrés, celui de Dieu toujours fort et brûlant et le mien plus fragile pour devenir désormais un seul et c’est une merveille à mes yeux. Entourée par mes sœurs et toutes les personnes qui sont venues pour partager notre joie de ce jour, je sentais cette grande unité de notre famille SMNDA et de la famille humaine que nous formons au- delà des frontières, religions, âges... Les félicitations et les souhaits pour nous les jeunes professes qui ne finissent pas d’arriver des quatre coins de l’horizon m’assurent que sur ce chemin qui s’ouvre devant moi en tant que femme apôtre consacrée, je ne suis pas seule et cela me rend heureuse et confiante...

Aline Akonkwa Busane :

Chères Sœurs, je suis ravie de vous partager mon immense joie que j’ai vécue ce 29 avril, jour de ma première profession religieuse dans notre famille SMNDA. C’est un jour inoubliable dans mon histoire, où j’ai chanté le magnificat avec Marie. J’étais contente en voyant nos sœurs qui sont venues nous soutenir et nous accompagner, et je vois que toute la congrégation était avec moi et l’Eglise entière. En prononçant les vœux, je suis heureuse d’appartenir à une nouvelle famille qui nous rassemble toutes et qui a Dieu comme Père unique. Je chantais les louages au Seigneur avec le psalmiste « Voici le jour que fit le Seigneur, jour de fête et de joie ». Je suis comblée, ce qui m’habite c’est la joie et la reconnaissance. Merci beaucoup de m’accueillir officiellement dans notre famille SMNDA.

Plus d'articles :

Login Form

> > > >