bj Lucile Habimana 2Pour être une femme apôtre, une femme prophète, il faut d’abord sortir de soi-même,

aller vers les autres qui ont besoin d’être écoutés, afin de partager leurs soucis, leurs désirs et lutter avec eux contre les injustices en risquant tout pour défendre les sans voix et sans défense, « parce que Dieu lui-même est de leur côté ».

Pour nous, celle qui sait regarder au-delà des apparences, qui est capable de voir l’action de l’Esprit dans les cœurs des personnes avec lesquelles elle vit. Elle est capable de découvrir et d’apprécier les talents des autres. Elle vit constamment la profondeur de sa relation de Dieu, toujours à l’écoute, attentive aux signes des temps, vivant le discernement pour accomplir la volonté de Dieu. Elle peut aussi être vue comme une menace, car elle provoque les gens à réfléchir et à agir. Elle est capable de dénoncer l’injustice, de lutter contre le mal, de risquer sa vie pour défendre les « sans voix ».

charité Pape FrançoisDans ses écrits, le pape François encourage toutes les consacrées à aller aux périphéries existentielles. Il nous dit que « le prophète se tient habituellement du côté des pauvres et des sans défense, parce que Dieu lui-même est de leur côté. » Pendant la courte expérience dans notre Congrégation, nous avons vu que ce prophétisme se manifeste sous différentes formes. D’abord en entendant parler les gens du travail de nos sœurs aînées, par exemple du centre de rééducation des handicapés à Ouagadougou ou des sœurs infirmières qui ont visité et soigné les malades dans leurs familles au Burundi, nous avons senti que cela est un témoignage de l’amour compatissant de Dieu.

Dans notre apostolat au centre des lépreux, nous voyons souvent la joie des malades. Eux-mêmes disent qu’il n’y a pas beaucoup de personnes qui osent leur rendre visite. La situation est semblable au centre Delwende où nos sœurs s'engagent pour défendre les femmes accusées de sorcellerie et rejetées par leurs familles. Elles osent parler et même s’opposer aux gens du gouvernement, aller dans les villages, parler avec les chefs, sensibiliser les gens pour qu’ils puissent changer de mentalité.

Les novices de Bobo Dioulasso, Burkina Faso.

Vocation et discernement : contacts et adresses pour chaque pays

Login Form

> > > >