Magda et choraleRendez grâce en toute circonstance – l’esprit de gratitude du peuple Baganda

Soyez toujours dans la joie, priez sans relâche, rendez grâce en toute circonstance : c’est la volonté de Dieu à votre égard dans le Christ Jésus. (1 Th 5, 16-18)

En entendant ces paroles de Saint Paul le troisième dimanche de l’Avent, je ne pouvais pas éviter de penser avec admiration au peuple des Baganda parmi lequel j’ai la grâce de vivre et servir. Dès que j’ai commencé à apprendre la langue locale – le luganda et avec elle, la culture du milieu, j’ai été frappée par cet esprit de gratitude merveilleux qui domine presque toutes les conversations en luganda.

danse daction de grace Copie"MERCI" !

D’abord, dans aucune des salutations nous ne pouvons pas manquer de remercier pour le travail réalisé, quoique ce soit. Après avoir fini de manger, nous remercions la personne qui a préparé le repas et en réponse nous entendons : « Merci d’avoir mangé ! » parce il y en a ceux qui refusent. Quand nous allons rendre visite à quelqu’un, nous sommes remerciées d’être venus et pour compléter les remerciements, nous pouvons dire : « Merci d’être là ». Une fois la visite terminée, bien sûr pleine d’autres mots de remerciement dépendant du sujet de la conversation, nous sommes remerciés d’avoir consacré notre temps et à notre tour, nous remercions d’être accueillis chez les hôtes. Quand je rentre de l’école où je travaille comme professeur, en plus de ce simple remerciement : « Merci pour le travail fait » j’entends : « Merci d’enseigner les enfants ! ». Ensuite, après la Messe pendant laquelle je chante dans la chorale je suis souvent remerciée d’avoir chanté. Est-ce que vous avez déjà pensé une fois à exprimer votre gratitude aux personnes qui vous aide à prier à l’église par leurs chants ? Pour ajouter, le fait que je parle la langue locale surprend souvent les gens qui exclament : « Merci de nous aimer ! Merci d’apprendre le luganda ! », à quoi je réponds avec politesse : « Merci d’avoir apprécié ! ». Ce que je viens de présenter, ce ne sont que quelques exemples d’une multitude des remerciements que nous pouvons entendre au quotidien et qui nous montrent comment les Baganda mettent en pratique ce conseil de St Paul : rendez grâce en toute circonstance.

Un jour, je suis allée rendre visite à une dame âgée « jjajja » (grand-mère) appelée Leticia et j’ai partagé avec elle mon admiration pour cette gratitude que les gens expriment en tout temps. Elle était d’accord avec moi et m’a rappelé le passage de l’Evangile parlant des dix lépreux guéris par Jésus où il n’y avait qu’un qui est revenu pour rendre grâce à Dieu. La femme m’a fait comprendre que dans ces paroles de l’Evangile, Jésus lui-même exprime la volonté d’être remercié. En fait, Il aime être remercié donc pourquoi ne pas lui faire ce plaisir ?

Dix lepreuxCela me fait penser aussi à Saint Thérèse de l’Enfant Jésus qui disait : « Ce qui attire le plus les grâces du bon Dieu, c’est la reconnaissance, car si nous le remercions d’un bienfait, il est touché et s’empresse de nous en faire dix autres et si nous le remercions encore avec la même effusion, quelle multiplication incalculable de grâces !”

Saint Ignace de Loyola, fondateur des Jésuites, nous recommande d’avoir chaque soir une prière d’alliance qui commence par rendre grâce au Seigneur pour tout le bien que nous avons reçu pendant la journée. Est-ce que nous sommes capables de rendre grâce à Dieu en toute circonstance ? Est-ce que nous apercevons tous les moments où le Seigneur vient à nous avec son amour et ses grâces ? Dans ce temps où nous accueillons l’Enfant Jésus, Emmanuel – « Dieu avec nous », sommes – nous reconnaissants pour sa présence avec nous au quotidien : dans le Saint Sacrement, dans les personnes que nous rencontrons et dans les événements, même les plus petits ?


Grâce aux gens avec qui je vis, j’ai appris à remercier dans les moments où je ne voyais pas le besoin de le faire. Cela a ouvert mon cœur et mes yeux à la grandeur et à la bonté de notre Dieu. Aujourd’hui je dis avec les Baganda : « Seigneur, merci d’être devenu un d’entre nous, merci d’être né, merci d’être là ! »

Sr Magdalena Orczykowska
Lire plus :

Login Form

> > > >