Uganda 2017 White Sisters

Le proverbe dit : « L’un sème, l’autre récolte ».

Nous avons expérimenté la vérité de ce proverbe en participant à Kisubi, ce 1er octobre 2016, à la célébration du centenaire de l’Ecole Primaire de filles Ste Thérèse fondée par nos Sœurs en 1915. Cette célébration avait lieu juste après une autre : le 60e anniversaire de fondation de l’Ecole Médicale St Michel à l’hôpital de Lubaga, démarrée en 1956 avec l’aide de nos Sœurs. L’hôpital de Lubaga a été une de nos premières fondations en Ouganda. Ces deux institutions relèvent des rêves de nos Sœurs devenus des réalités.ouganda jubilé

Le premier rêve :

Que le plus grand nombre d’Ougandais ait accès à de bons soins de santé et aujourd’hui nous pouvons nous réjouir en voyant beaucoup de jeunes bien formés, prendre soin des malades et en même temps contribuer à l’amélioration des soins médicaux en Ouganda. Pendant la fête, on a spécialement souligné et apprécié le travail d’une de nos Sœurs, Sr Anne Marie Specht qui a beaucoup fait pour l’amélioration de la qualité de l’enseignement offert dans cette Ecole Médicale.
La direction de l’hôpital et de l’Ecole Médicale est maintenant entre les mains de « nos filles », les Sœurs Bannabikira – première congrégation féminine fondée par nos Sœurs.

Le second rêve :

Que les jeunes filles aient la chance de recevoir une bonne éducation. Notre communauté de Bunamwaya a participé à cette journée de joie et d’action de grâce. Lors de la célébration du centenaire de l’Ecole Primaire de filles Ste Thérèse, le célébrant principal, l’archevêque Cyprian Kizito Lwanga, la directrice, le personnel, les élèves, les représentants du Gouvernement ont beaucoup apprécié le travail des Sœurs Missionnaires de Notre Dame d’Afrique. Ils ont exprimé leur gratitude pour la fondation de l’Ecole et pour le travail des Sœurs pendant de longues années. L’anniversaire a été un grand événement non seulement pour toute l’Eglise catholique en Ouganda mais aussi pour le pays lui-même. Le Ministre de l’Enseignement Supérieur a remercié l’Eglise de promouvoir une bonne qualité de l’enseignement et il a demandé de « continuer et de faire mieux encore».

Uganda White sisters

Le rêve de Lavigerie pour l'Afrique :

L’histoire de l’Ecole Primaire de filles Ste Thérèse à Kisubi et des autres institutions fondées par nos Sœurs est un témoignage vivant du rêve du Cardinal Lavigerie pour l’Afrique : « Les missionnaires devront surtout être des initiateurs, mais l’œuvre durable doit être accomplie par les Africains eux-mêmes devenus chrétiens et apôtres. »
En 1970 la direction de l’Ecole Primaire a été remise aux Sœurs Gogonya (Sisters of the Immaculate Heart of Mary Reparatrix) qui en sont chargées jusqu’aujourd’hui. Actuellement, l’école a 1020 élèves, avec pour devise : « La pureté apporte le bonheur ».
En 1973, l’hôpital de Lubaga a été remis aux Sœurs Bannabikira qui, avec beaucoup d’amour et de dévouement, continuent de servir le Christ dans les pauvres et les malades.

Célébrer dans la gratitude notre histoire en Ouganda :

Seigneur Jésus, quand nous regardons notre passé avec gratitude en nous préparant à célébrer le 150e anniversaire de la fondation de notre Congrégation, nous te remercions pour nos sœurs qui ont travaillé dur dans ton champ s’efforçant de te faire connaître et aimer en Ouganda. Que nous n’oublions jamais leur héritage et que nous suivions le Christ avec le même courage et la même simplicité ! Que Notre Dame d’Afrique reste toujours la Mère aimante et la Gardienne de l’Ouganda et de son peuple ! Amen.

Sœur de la communauté de Bunamwaywa, Ouganda

 A lire sur l'Ouganda :

Saint Kizito, martyr à 13 ans

Login Form

> > > >